Vous vivez actuellement une crise de croissance en entreprise ? Rassurez-vous, ce n’est pas une fatalité.

Ces crises représentent un élément important à maîtriser et à prendre en compte.

Vous souhaitez développer votre activité ? Il est essentiel de connaître :

  • les signes d’une crise de croissance ;
  • ses causes, ses conséquences et comment y remédier.

Qu’appelle-t-on crise de croissance en entreprise ?

Les crises de croissance surviennent lorsqu’il y a un pic d’activité. S’ajoute à cela une très forte augmentation de demande, et ce, dans un délai relativement court.

Certes, l’augmentation du taux de croissance peut s’avérer bénéfique pour la rentabilité des entreprises. Néanmoins, les moyens matériels, financiers et logistiques risquent de ne pas suivre cette cadence.

Une forte croissance peut alors engendrer des bouleversements et créer des tensions. Sur le long terme, elle met en péril la pérennité des entreprises.

Pour remédier à une crise de croissance en entreprise, il est avant tout important de la reconnaître.

Comment reconnaître une crise de croissance ?

Les signes d'une crise de croissance en entreprise

Plusieurs indicateurs permettent à un chef d’entreprise de reconnaître des crises de croissance.

Croissance rapide et non maîtrisée

OUI, une croissance trop rapide peut avoir des conséquences nombreuses au sein des entreprises.

En détectant à l’avance cette accélération de la cadence au niveau de vos ventes, vous ou votre manager pourrez mieux anticiper les mesures à mettre en place.

Pressions sur les ressources humaines, financières et matérielles

Plus votre croissance s’accélère, plus elle aura tendance à contraindre vos ressources humaines, financières ou matérielles. Cela peut se matérialiser par :

  • des conflits potentiels ;
  • des retards de livraison ;
  • un mauvais management ;
  • une mauvaise communication.

Baisse de la qualité des produits ou services

Vous surperformez votre rythme de croisière habituel ? Cela peut entraîner une mauvaise qualité dans la livraison. La raison est simple : vos équipes seront beaucoup plus sollicitées qu’auparavant.

Résultat : elles ne seront pas nécessairement capables de répondre à l’intégralité de la demande, à moins de le faire de manière plus rapide. Cela entraînera inévitablement une baisse de la qualité.

Fluctuation des indicateurs financiers

Un CEO en train d'analyser les indicateurs financiers de son entreprise

Les indicateurs financiers sur lesquels vous vous basez habituellement sont complètement déréglés. En effet, une forte croissance entraîne souvent des rendements et des rentabilités extrêmement importantes.

Certes, vous encaissez plus de chiffre d’affaires qu’auparavant. Cependant, vous n’aurez plus d’indicateur ou de modèle sur lequel vous reposer.

Pour remédier à temps à une crise de croissance en entreprise, il est indispensable de reconnaître rapidement les signes avant-coureurs.

En amont, prenez le temps d’en évaluer les causes.

Quelles sont les causes des crises de croissance des entreprises ?

Les plus récurrentes sont les suivantes :

Des stratégies de croissance non appropriées

Votre croissance peut devenir extrêmement rapide si vous adoptez une stratégie inadaptée aux ressources déployées.

En effet, vous cherchez uniquement à croître sans réfléchir aux conséquences que cela peut avoir au sein de votre entreprise (tant au niveau humain que matériel ou financier).

Il est de ce fait important que la stratégie de croissance d’une entreprise soit au minimum planifiée. Vous pourrez alors mieux la contrôler et avoir la mainmise dessus, vous permettant ainsi de mieux vous adapter aux changements occasionnés.

Un manque de planification et de gestion anticipative

Un client qui se plaint à d'un non respect des délais de livraison par une entreprise

Votre startup connaît une forte croissance que vous n’avez pas pris le temps de planifier ? Cela engendrera tout un tas de problématiques à résoudre dans l’urgence. Votre priorité est alors d’organiser une planification de croissance avec votre manager.

L’idée est de tenter de croître par palier et d’y aller crescendo. Ne brûlez pas les étapes ! De cette manière, vous vous adapterez plus facilement. En même temps, vous pourrez optimiser tous les paramètres de l’entreprise qui pourront être touchés au fur et à mesure de votre développement.

Une insuffisance de ressources pour faire face à la croissance

Si vous avez effectivement une augmentation rapide de la demande et des clients, vous pouvez manquer de ressources.

ExempleSupposons que vous proposez un coaching individualisé et recevez tout d’un coup 200 clients. Les coachs à votre disposition ne seront bien évidemment pas en mesure de répondre à cette demande.

Il s’agit d’un exemple parmi tant d’autres qui concerne les ressources humaines. Néanmoins, cette problématique peut également affecter vos ressources matérielles et financières.

Si vous continuez à développer votre entreprise sans adapter vos ressources et votre modèle, vous ne serez pas en mesure de livrer des produits de bonne qualité. Pire, vous ne pourrez pas livrer tout court. Cela affectera inévitablement votre performance.

Une rigidité organisationnelle face aux changements

Un personnel débordé à cause de la rigidité organisationnelle d'une entreprise

Certes, vous disposez d’un pôle management capable d’encaisser la demande actuelle. Si vous faites cependant face à une forte croissance, vous rencontrerez nécessairement des problèmes organisationnels.

La raison est que votre organisation ne sera pas forcément à même de s’adapter tout de suite au changement. Cela va créer de la friction entre les différentes équipes.

Pour remédier aux crises de croissance en entreprise, il est important d’en identifier la cause. Si besoin, un professionnel en la matière peut vous accompagner tout au long du processus. Vous pouvez par exemple vous adresser à un manager de transition.

Maintenant, voyons les différentes conséquences d’une crise de croissance au sein des entreprises.

Crise de croissance : quelle conséquence pour les entreprises ?

Une crise de croissance peut s’avérer extrêmement néfaste pour un chef d’entreprise. Ci-après quelques conséquences :

Détérioration de la qualité des offres

Une croissance rapide vous oblige à livrer vos produits de manière rapide et efficiente. Le but est de répondre à la demande.

Le problème est que vous ne disposez pas des ressources nécessaires pour gérer ce flux. Il y aura donc une détérioration de la qualité de vos offres et services, et donc potentiellement une insatisfaction des clients.

Impacts sur la satisfaction client et l’image de marque

Un client instatisfait qui affecte l'image d'une entreprise

Lorsque vos clients ne sont pas satisfaits de vos produits et services, cela aura un impact négatif important sur votre image et celle de votre marque.

Il est crucial que la satisfaction reste votre priorité, avant même la croissance.

Stress et désengagement des employés

Pendant une période de forte croissance, les employés seront de plus en plus sursollicités. Ils auront à effectuer beaucoup plus de tâches qu’auparavant (voire celles qui ne rentrent pas dans leur champ de compétences et leur savoir-faire). La raison est que vous faites face à de nouveaux défis.

Cela va engendrer du stress et potentiellement des conflits (y compris entre les employés). Sur le long terme, il en découlera un désengagement complet. Le fait est que vos employés ne pourront pas faire face et remplir leurs missions correctement.

Risques de pertes financières et de rentabilité

Une entreprise qui vient de subir une perte financière importante

Tous les facteurs susmentionnés ont un lien : ils peuvent générer des risques de pertes financières importantes.

ExemplePour faire face aux clients insatisfaits, vous serez contraint de les rembourser ou de leur renvoyer de nouveaux produits.

Vous serez également obligé d’employer de nouvelles personnes pour remplacer celles qui ont été découragées. Tout cela engendrera des frais supplémentaires.

Il existe bien évidemment des solutions pratiques pour remédier à une crise de croissance au sein des entreprises.

Comment remédier à une crise de croissance en entreprise ?

Ces quelques conseils vous aideront à mieux affronter ou à éviter une crise de croissance.

Anticiper la croissance avec une bonne stratégie

Plus vous anticipez votre croissance, plus vous aurez une stratégie claire et précise. Ainsi, vous serez en mesure de la gérer au mieux.

Il est donc important d’élaborer à l’avance une stratégie. Cela consiste à dresser un plan précis des actions que vous allez mener et des étapes à franchir au fur et à mesure de votre développement.

Identifier et évaluer les points faibles des entreprises

Des dirigeants qui évaluent les points faibles de leur entreprise

Le fait de connaître les points faibles de votre entreprise vous permet d’y remédier en amont, et ce, avant même de démarrer votre croissance.

ExempleSi vous rencontrez des problèmes au niveau de la gestion des retours clients, il est essentiel de les traiter avant d’avoir un flux client trop important.

Dans le cas contraire, l’insatisfaction client sera grandissante. Aussi, l’image de votre marque pourrait être détériorée de manière irrévocable.

Renforcer les structures internes et les ressources des entreprises

Outre l’aspect « front end »,  il y a aussi le côté « back end » des entreprises. Il est important de l’optimiser et de l’améliorer afin de préparer au mieux cette croissance.

Vous pouvez par exemple embaucher de nouvelles personnes à des postes clés comme le management. Pensez également à allouer les bonnes ressources matérielles et humaines. Cela vous aidera à contrôler au mieux votre croissance.

Mettre en place une équipe de management efficace

En mettant en place une équipe de management dédiée, vous serez beaucoup plus à même de parer les éventualités et les problèmes qui se dresseront devant vous.

Important : Entourez-vous de personnes qualifiées (notamment d’un manager de transition), qui sauront vous orienter et vous guider vers les bonnes actions à mettre en place.

Conclusion

La croissance d’une entreprise est presque toujours extrêmement positive. Le défi consiste à veiller à ce qu’elle ne se transforme pas en une crise. Pour ce faire, élaborez la bonne stratégie. Les crises de croissance nuisent aux entreprises, au lieu de leur permettre de progresser et d’évoluer.

YouTube video

En savoir plus

https://www.lesechos.fr/…/leadership-management/entreprises-votre-crise-de-croissance-nest-pas-une-fatalite-1246484

https://www.latribune.fr/…/croissance-externe-des-pme-trois-etapes-pour-bien-aborder-les-opportunites-d-apres-crise-879381.html